questions-réponses avec Eliane Aubert-Colombani

Questions-Réponses avec Eliane Aubert-Colombani

Le trait dominant de votre caractère ? Le besoin de communiquer.

Votre défaut majeur ?La rancune.

Votre qualité ? La ténacité.

Quelle faute pardonneriez-vous le plus facilement ?La paresse.

Le moins facilement ?La colère.

Votre loisir principal ?La lecture.

Votre livre de chevet ?En ce moment, "Vichy dans la solution finale".

L'ouvrage sur la Corse le plus important de ces deux dernières décennies ?"A Santa Croci", "L'Abécédaire", de Rinatu Coti, traduit en français par Paul Delmas-Alfonsi.

Vos auteurs préférés ?Dostôïevski, Kafka, Georges Sand (La Correspondance).

Et les peintres ?Le Titien, Goya, Munch, Hopper.

Les musiques que vous écoutez ?Les voix humaines, celles de la confrérie de Speluncato en particulier.

Vos films de référence ?Je ne suis pas cinéphile. Je retiens néanmoins Visconti et Pasolini.

Le héros de fiction qui vous a le plus touché ?Le prince dans "l'Idiot".

Le personnage historique qui vous a le plus marqué ?Hadrien grâce à Marguerite Yourcenar.

Les figures contemporaines que vous admirez ?Mendes France, l'Abbé Pierre, Amoz Oz.

Votre plus grand regret ?Ne pas être peintre.

Votre devise ? "Oppose toi" !

Votre état d'esprit à propos de la créativité insulaire ?Trop timide. Elle ne s'impose pas assez sur le continent. Mais quelle évolution en trente ans.

Votre prochain ouvrage ? "La Buse" aux éditions Albiana.

1 vote. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×