La Perdrière (réédition 2014)

Perdriere

La Perdrière

(éditions Marivole - 2014)

 

 

Aux heures les plus sombres de l’Occupation, Janine, adolescente parisienne maigrichonne, prolonge ses vacances à la ferme de «La Perdrière» aux confi ns de la Touraine et du Berry. Elle n’y trouve certes pas la paix, mais un étrange bonheur traversé par l’angoisse. Elle fait l’apprentissage de l’amour, de la vie simple des champs, et de la violence. Elle y découvre aussi le visage de la mort. C’est ainsi que l’on devient une femme.

Eliane Aubert a su décrire cette métamorphose avec sobriété. Le drame toujours latent, ne parvient pas à briser le calme profond de la terre.

 

Perdriere

 

 

Image 2

Image 5

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×