Etoile

 

Etoile

roman 

(éditions Fondencre - 2012)

préface de Paul Veyne


unecouvetoile.jpg



etoile-la-4.jpg


"... il est tracé d'une plume légère, avec ses dialogues rapides, des trouvailles d'écriture et aucune tirade. Ladite écriture est une voix personnelle, qui a son rythme à soi, sa pulsation de coeur léger et, quand il le faut, une virtuosité de funambule poétique." (extrait de la préface de Paul Veyne)


Ce qu'en dit la presse


 

Éliane Aubert-Colombani revient aux sources de sa jeunesse entre ses origines corses et sa vie passée en Touraine.

 

Éliane Aubert-Colombani vient de faire paraître un nouveau récit intitulé Étoile, préfacé par Paul Veyne. Professeur de lettres en Ile-de-France avant de venir s'installer à La Châtre, pour y passer sa retraite, Éliane Aubert-Colombani est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages. Elle fait la connaissance de Philippe Biget lors de Salons du livre à Paris et à Mers-sur-Indre. Passionné de poésie et de théâtre, il partage son temps entre Paris, pour la pratique de ses différents arts, et la Creuse, où il a fondé avec quelques amis les éditions Fondencre.

 

Le côté poétique de l'homme a attiré immédiatement Éliane Aubert-Colombani, qui lui a confié Étoile, écrit depuis deux ans et jamais publié. Pour ce nouvel ouvrage, l'auteur s'inspire de la Corse, lieu de ses origines maternelles, mais aussi de la Touraine où, pendant la guerre, elle passait son temps dans une ferme. Ses parents, qui avaient acheté une maison à Preuilly-sur-Claise, sont restés en relation avec cette famille d'accueil. « Je parle le patois tourangeau, le patois lochois est assez proche du patois berrichon. Étoile est un retour aux sources. Je me suis inspirée de l'amour de ma chienne, qui a vécu presque quinze ans et que j'ai soignée jusqu'au bout dans la ligne de pensée d'Élisabeth de Fontenay, professeur de philosophe honoraire à la Sorbone, qui a écrit Le Silence des bêtes. Je me suis intéressée aussi à la médecine par mon père, qui était libraire en médecine ».
Tous ces aspects ont été la source d'inspiration de l'auteur. Le héros principal est médecin, corse et vient s'installer en Touraine avec Étoile, sa chienne labrador. Est-elle un animal de compagnie qui comble un vide affectif ? Psyché malicieuse ou exploratrice d'un passé inconfortable ?
Paul Veyne précise qu'Étoile est un livre plein d'humour ; le récit est rapide, semé de trouvailles, et l'on s'y amuse tout le temps. A chacun de prendre possession du texte et de l'apprécier pleinement.

 

Étoile (éditions Fondencre. 15 €)

 

La Nouvelle République – 18 septembre 2012

 

 1205204-0.jpg


D'autres articles


1537870-0.jpg


1537870-1.jpg


1537870-2.jpg


1537870-3.jpg

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site