Et si on parlait d'édition ? (2017)

Et si on parlait d'édition ?

(L'harmattan - 2017)

9782343134093r 1

 

ET SI ON PARLAIT D'ÉDITION ?

Essai

Éliane Aubert-Colombani propose de raconter dans cet ouvrage les différentes étapes de son parcours littéraire, jalonné par ses nombreuses publications. Elle s'attache notamment à détailler ses rapports avec les diférents éditeurs et journalistes, rencontrés au fil de ses expériences.

Éliane Aubert-Colombani, professeure de lettre à la retraite, a publié une trentaine de romans, dont le Journal d'un collabo (Denoël, puis l'Harmattan), La reconquête (A Fio di Carta, 2017). Ainsi qu'un témoignage, Alzheimer au quotidien (L'harmattan).


Broché - format : 13,5 x 21,5 cm
ISBN : 978-2-343-13409-3 • décembre 2017 • 96 pages 
EAN13 : 9782343134093
EAN PDF : 9782140052385

12 €

 

REVOIR UNE EMISSION de BIP TV du 7 février 2018

 

 

Skm c284e18011411490Skm c284e18011411490 (article paru dans La Nouvelle République)

 

A 83 ans, trente romans a son actif, l'écrivaine castraise Eliane Aubert-Colombani a éprouvé le besoin de récapituler les étapes d'une vie pendant laquelle elle n'a cessé d'écrire et simultanément d'encourager en ce sens des jeunes comme des adultes. En un parcours partagé entre Paris, sa banlieu et particulièrement Gennevilliers ; la Touraine et plus précisèment le pays lochois ; La Châtre où elle demeure et d'autres cités du Berry où elle se déplace au gré des animations culturelles qui s'y déroulent ; et la Corse qui coule dans ses veines, plus vivement au fil des ans.

"Et si on parlait d'édition ?" pourrait n'être qu'un bilan froid des succès ("La Perdrière", "Journal d'un collabo", "Alzheimer au quotidien" arrivant en tête) et des moindres diffusions de nombreux titres. C'est bien là un réglement de comptes, bons ou mauvais, qui pointe l'attitude des directions des maisons d'éditions. Celles-ci lui ont semblé à dessein, pour l'impétrant comme pour le littérateur confirmé venu y déposer un manuscrit, trop souvent multiplier les obstacles, les atermoiements, les refus plus ou moins explicités et plus ou moins polis... Heureusement, il y a eu aussi dans ce domaine des complicités suscitant à jamais des pensées amicales, des gens corrects qui lui ont donné au moment opportun le coup de pouce obligeant et nécessaire.

De manière certaine, les modestes correspondants de presse de province, lesquels s'acquitteraient mieux de leur tâche que les zoïles parisiens, ne seraient néanmoins guère susceptibles de "faire vendre" une nourriture spirituelle. Grâce aux "échotiers", les journaux parlent avec justesse ds livres sortis des presses mais la plupart des critiques s'amoindrissent par ailleurs de la rapidité d'un survol des pages qui valent pourtant la peine d'employer le temps de toutes les lire avec attention. Cela afin d'en comprendre le message ou la teneur véritable, et s'imprégner d'un style. Pour ce qui concerne Eliane Aubert-Colombani, il est a la fois élégant, classique, sait incruster au détour d'un paragraphe un terme truculent. Avec un talent digne de Georges Simenon et en conséquence arrive à vous tenir en haleine.

La justice à laquelle il lui est depuis belle lurette difficile de se soumettre et la Corse qui occupe chez elle un espace mental de plus en plus prégnant sont également évoqués dans ce bref exutoire. Qui, davantage qu'une vaine plainte, lui aura sans doute apporté la satisfaction de dire ainsi, sans concession, une part de "vérité toute crue".

Avant toute chose, il s'agit d'une puissante impulsion donnée à l'expression populaire, libre. Que ce soit par le moyen d'un stylo courant sur une feuille blanche ou par le truchement d'un blog, l'émergence d'une autobiographie, de libelles philosophiques, d'un recueil de poésie, d'un conte ou d'une nouvelle. 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site