La Buse

Auteur  
# 10/08/2008 à 23:16 gabriel rosselin
Merci d'avoir écrit la buse, ce livre que je trouve beaucoup plus chaleureux que noir, beaucoup plus vivant que désespéré.
C'est un tour de force de dépeindre la fatalité à partir de mots directs et précis en apparence anodins.
C'est aussi un exploit de faire comprendre cette noblesse naturelle et cette beauté de la buse en sous-tendant ses claquements de bec par le rythme discret de cette culture dont quelqu'un disait que c'est ce qui reste quand on a tout oublié.
Du coup, je vais m'immerger en Septembre avec mon amie du coté de Speluncato.
Merci encore
Répondre à ce message
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×